logo
logo
Rencontrons-nous

Professionnels de santé

Date : 24 avril 2015

Imprimer ce document

Le dernier Observatoire CVM Médiforce des professions libérales de santé vient de paraître. Il a enquêté auprès de huit professions (pharmaciens, médecins-généralistes, chirurgiens-dentistes, infirmiers, kinésithérapeutes-ostéopathes, vétérinaires, biologistes et radiologues) pour connaître leurs impressions sur l’évolution de leur pratique.

On apprend dans cette édition 2015 que tous ces professionnels sont attachés à la relation avec leurs clients. 6 praticiens sur 10 déclarent ainsi avoir pris des mesures pour s’adapter à l’évolution de ces relations, notamment par un ajustement des honoraires, un usage accru de technologie pour une plus grande qualité des soins, et en accordant une place plus grande aux échanges avec les patients.

Toutefois, lorsqu’on leur demande de noter la situation actuelle de leur profession, la note accordée est inférieure à la moyenne, avec 4,8/10 (contre 5,2/10 l’an passé). Avec des différences selon les professions : les infirmiers sont plus positifs (5,6) que les pharmaciens et les biologistes (4,2/10).

Quant à l’avenir, il ne s’annonce pas très rose non plus : la note accordée pour leur profession dans les années à venir s’élève à 3,9/10 en moyenne, et seuls 53 % des interrogés ne recommanderaient pas l’exercice de leur profession en libéral à un jeune ! Au banc des accusés : les charges et la fiscalité, les contraintes administratives et la baisse du pouvoir d’achat des Français.

Pour en savoir plus sur l’Observatoire : www.cmvmediforce.fr

© 2015 Les Echos Publishing