logo
logo
Rencontrons-nous

Pharmaciens

Date : 11 avril 2016

Imprimer ce document

Alors que cette possibilité a été enlevée de la loi de santé, un récent sondage montre que les clients des officines françaises sont largement favorables à l’ouverture de la vaccination en pharmacie.

Selon un sondage réalisé par Opinionway et Satispharma, 78 % des clients d’officines sont favorables à la vaccination en pharmacie. 39 % des sondés se disent même « très favorables » alors que seulement 14 % sont « peu favorables » et 8 % « pas du tout favorables ».

90 % ont, en effet, confiance en leur pharmacien pour les vacciner (56 % font tout à fait confiance, 34 % plutôt confiance). Tandis que seulement 6 % ne lui font plutôt pas confiance et 4 % pas du tout. Enfin, 74 % des personnes interrogées déclarent qu’elles se feraient probablement vacciner en officine si c’était possible (43 % très probable, 31 % assez probable, 16 % peu probable, 10 % pas du tout).

Pour rappel, cette possibilité de vacciner pour les pharmaciens et les sages-femmes devait être inscrite dans la loi de santé, sous certaines conditions. Mais cette mesure a été supprimée face à l’opposition des médecins et des infirmiers libéraux. L’ordre des pharmaciens, la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) et l’Académie de pharmacie sont, eux, favorables à l’ouverture de la vaccination en officine…

© 2016 Les Echos Publishing