logo
logo
Rencontrons-nous

Médecins

Date : 16 février 2017

Imprimer ce document

L’Ordre des médecins vient de publier ses pistes pour réformer le système de santé actuel, jugé de plus en plus dysfonctionnant par les professionnels eux-mêmes.

À l’approche de l’élection présidentielle, l’Ordre des médecins a développé son projet de réforme initié depuis la grande conférence de la santé en février 2016, avec, dans l’idée de faire prendre conscience aux candidats de l’élection qu’il y a urgence en matière de santé.

Selon l’Ordre, le système de santé actuel est au bord de l’explosion et ne tient que grâce à l’engagement des professionnels.

Pour le réformer, le projet propose trois grandes priorités. En premier lieu, il faut simplifier l’organisation territoriale des soins en mettant en place un seul échelon territorial, le bassin de proximité santé (BPS), en lieu et place des GHT, communautés de territoires et autres secteurs de permanence des soins. Ce BPS rassemblerait les maisons médicales, les cabinets isolés et les établissements publics et privés de proximité, avec une autonomie dans la prise en charge de la population. Deuxième axe de réforme, il faut également alléger et décloisonner l’exercice, en libérant du temps médical grâce à l’exercice regroupé, l’équipement en haut débit, la télémédecine ou encore la mutualisation des moyens administratifs. Enfin, troisième priorité, l’Ordre propose de régionaliser le numerus clausus à partir des capacités de formation des facultés et des possibilités de stages afin de former les médecins au plus près des besoins des territoires.

Ce projet de réforme va être adressé aux candidats à l’élection présidentielle, et l’Ordre s’engage à publier leurs réponses.

© 2017 Les Echos Publishing