logo
logo
Rencontrons-nous

Médecins : 10 % de généralistes en moins depuis 2010

Date : 08 juin 2017

Imprimer ce document

Selon cette nouvelle carte, il y a, en moyenne, en France 330,7 médecins en activité régulière pour 100 000 habitants (tous modes d’exercice confondus) en 2017. C’est à Paris que cette densité est la plus forte (681 praticiens en activité pour 100 000 habitants), mais à Mayotte (133 médecins pour 100 000 habitants) et en Guyane (231) qu’elle est la plus faible.

Concernant les généralistes, 87 275 sont en activité, soit une moyenne de 131 médecins pour 100 000 habitants avec la densité la plus forte dans les Hautes-Alpes (194,3 généralistes pour 100 000 habitants), mais qui reste très faible (inférieure à 100) dans de nombreux départements (Cher, Ain, Aisne, Eure, Eure-et-Loir, Sarthe…). Et leur nombre est en baisse. Sur la période 2010-2017, le nombre de généralistes a diminué de 10 % (voire 20 % dans certains départements comme l’Yonne et l’Indre).

D’autres spécialités connaissent des variations importantes d’un territoire à un autre. C’est le cas, par exemple, de l’ophtalmologie qui compte -54 % de spécialistes en Haute-Saône en 7 ans, mais +37 % dans les Hautes-Alpes ou en Corse du Sud.

Pour consulter la carte interactive de l’Ordre : https://demographie.medecin.fr

© 2017 Les Echos Publishing